Quelle méthode pour retirer une cheville à expansion de type Molly ?

Résistante, la cheville à expansion de type Molly est un matériel d’accrochage pour différents types d’objets. Fixée au mur en platre, les retirer est un travail délicat, au risque d’endommager la surface sur laquelle elles sont fixées. Comment procéder ? Découvrez les techniques pour désinstaller les chevilles Molly sans endommager les murs de la maison. 

 

Chevilles à expansion type Molly : définition 

 

La cheville type Molly est une expansion métallique composée par des ailettes. Une fixation à installer sur une maison aux plans creux tels que le parpaing, les murs en briques, et principalement la platre placo. Différents éléments composent l’expansion: 

  • La tête ou la collerette. 
  • La branche portant l’e nom d’ailette. Au nombre de deux, les ailettes se fixent grâce à un renfort.
  • L’écrou qui a une forme cylindrique 
  • La vis 

La fixation sert à accrocher des charges. Elle s’adapte à différent type de maison, traditionnelle ou moderne. 

L’expansion Molly est en principe fixée au mur en platre. C’est pourquoi elle porte également le nom de placo. Les chevilles Molly sont proposées sous différents types. Le choix de diamètre se fait en fonction de la charge. Pour une fixation plus résistante, optez plutôt pour des chevilles plus grandes. Ce matériel a une capacité importante, il peut supporter des objets qui pèsent 30 à 40 kilogrammes. Ainsi, les étagères ou les meubles peuvent être accrochés sur les chevilles. 

La cheville se fixe parfaitement à condition qu’elle s’adapte au mur et la charge à accrocher. Vous avez le choix entre une Molly classique, une Molly auto foreuse ou encore une Molly auto perceuse.  

Une pince sert de fixation pour les branches. Leur face dorsale se fixe au platre pour tenir la cheville en place et lui permettre d’être fonctionnel.  

 

Les étapes désinstallations des expansions Molly ? 

 

Après l’installation, les chevilles sont difficiles à oter. De plus, le platre de placo est fragile, en retirant les fixations, les murs sont exposés à un fort risque de dommages. Cependant, la pratique est parfaitement réalisable. Ces expansions ont été fabriquées avec une hypothèse de désinstallation. D’ailleurs, les travaux ne sont pas compliqués.

Afin d’oter les expansions Molly, sans entrainer d’autres problèmes, il faut procéder par la collerette. Elle ne doit pas être associée aux autres composants. La séparation de la collerette utilise une technique particulière afin d’éviter les dégâts. La prochaine phase consiste en une désinstallation d’ailes ainsi que les éléments autour. Pour cela, l’ensemble est sorti à travers un trou. La dernière phase consiste au rebouchage du trou avec un enduit. Lorsque l’enduit sèche, la peinture du mur  peut être réalisée. 

 

Retirer les Expansions Molly : quels outils utiliser ? 

 

Afin de retirer une expansion Molly, les travaux commencent par la désolidarisation des composants et la collerette. Pour procéder, vous devez avoir en votre possession quelques outils tels que :

  • Un tournevis plat 
  • Un marteau 
  • Une perceuse

Le tournevis plat sert à retirer la vis. Si vous n’avez pas de marteau, vous pouvez le remplacer par une pince. La perceuse doit disposer des forets adaptés à la fixation.