Les systèmes de chauffage

Une des préoccupations majeure des français concerne le système de chauffage à adopter dans son habitat. Nous ne sommes pas tous égaux face à la qualité de chauffage car les logements sont tous différents et ne bénéficient pas des mêmes équipements.

Les systèmes écologiques

La star du moment est le poêle à bois. C’est un système de chauffage respectueux de l’environnement, performant et qui s’intègre très esthétiquement dans le salon.

Pour trouver le meilleur poêle à bois, n’hésitez pas à comparer les sites ou à vous rendre chez un spécialiste qui vous apportera tous les conseils nécessaires.

Les poêle à bois offrent un bon rapport entre économie et rendement. Seul inconvénient, une alimentation régulière en bois et nécessaire ainsi que le stockage.

Autre système très écologique, les panneaux solaires qui permettent de chauffer le logement mais également de produire de l’eau chaude. C’est une source d’énergie inépuisable et continuelle, qui a l’avantage d’être très économique une fois l’installation amortie.

Enfin la pompe à chaleur est également un système de chauffage plébiscité car elle utilise les éléments naturels pour fonctionner et demeure très peu polluante. Attention au coût d’achat, seul frein majeur à sa mise en place.

courtier-travaux-gncti blog travaux et entretien image

Les autres systèmes

Beaucoup de logements sont à l’heure actuelle équipés de chaudière au gaz naturel (environ 40%). Simple à utiliser, elle évite le stockage de matière première.

Sont également encore très présentes dans le parc de logement, les citernes à fioul. Ce système apparaît quasi exclusivement dans les maisons peu isolées. Il reste un système très efficace mais dont le prix peut varié fortement d’un hiver à l’autre.

Vous trouverez, dans les logements récents, beaucoup de systèmes de chauffage électrique. Si ce dernier n’est pas bon marché, son coût à l’installation reste faible d’où sa grande popularité.

Si nous devions faire une synthèse, votre système de chauffage dépendra essentiellement du type d’habitat et de la capacité à l’intégrer chez vous.

Ecologique ne rime pas toujours avec économique, donc le coût reste aussi un argument de choix.