Un métier d'indépendants

Concept breton créé à la fin des années 80, le courtage en travaux a connu une première phase de développement par l'intermédiaire de réseaux de franchisés ou de concessionnaires sous enseignes nationales (env. 350 unités en 2007).

 

Le modèle économique de la franchise ne convenant pas à tous les candidats au métier, notamment pour des raisons financières, les premières entités indépendantes apparurent en 2005.

 

Depuis 2008, à l'instar de l'ensemble des acteurs de la filière bâtiment, la profession de courtier en travaux se développe majoritairement par le biais d'entrepreneurs indépendants.

 

Fin 2015, les indépendants sont maintenant majoritaires avec plus de 300 unités sur le territoire national, les réseaux de franchises représentant maintenant moins de 200 unités.